regime
>
> Le nouveau régime Atkins

Le nouveau régime Atkins



Le nouveau régime Atkins

Le nouveau régime Atkins est une nouvelle version, enrichie et améliorée grâce aux progrès de la science et des connaissances en matière de nutrition, du célèbre régime créé par le cardiologue américain Robert Atkins en 1972.

Le régime le plus suivi au monde, avec plus de quarante millions d’adeptes, de type chasseur-cueilleur, partait du principe que la mauvaise assimilation des glucides est la cause du surpoids, ces dernières étant stockées.
Le principe : limiter les glucides, à savoir les féculents de toutes sortes, les fruits, etc. et privilégier les protéines, à volonté (viande, œuf, poisson,...). Cette méthode fut en son temps très décriée par les média, et les nutritionnistes, car son apport massif en graisses, favorisait l’apparition de maladies cardio-vasculaires.

Basée sur la théorie du docteur Atkins, revue et améliorée, le livre "Le Nouveau Régime Atkins" [1] s’adresse aux personnes désireuses de perdre du poids rapidement, sans frustration, au niveau des graisses notamment.

Les auteurs, les docteurs Stephen PHINNEY [2], Jeff VOLEK [3] et Eric WESTMAN [4], sont tous trois experts internationaux des régimes visant à lutter contre l’obésité, le diabète de type 2 et l’hypercholestérolémie.
Ils présentent dans leur ouvrage, non seulement une méthode d’amaigrissement rapide et garantie, mais une véritable étude scientifique basée sur les résultats de nombreuses études parues dans des revues médicales américaines de renom, dont certaines signées de leurs mains, prouvant ainsi la suprématie de ce type de régime sur les régimes hypolipidiques.

Le Nouveau Régime Atkins est donc une méthode efficace pour maigrir durablement et apprendre à réguler son poids. Il limite l’apport en sucres, glucides raffinés et graisses trans, et favorise une alimentation équilibrée basée sur des produits riches en bonnes graisses et en fibres comme les protéines maigres, fruits et légumes. En suivant ces recommandations, on entraine l’organisme à brûler un maximum de graisses, on favorise un bon équilibre alimentaire, une satiété durable et un amaigrissement significatif.

Le régime se déroule en quatre étapes :

- La "phase d’attaque" consiste en une réduction des glucides (20 grammes par jour) et une augmentation de la consommation de protéines (350 à 650 grammes par jour). D’une durée de deux semaines minimum, elle vise à contraindre l’organisme à puiser dans ses réserves, et entraine une perte de poids importante pouvant aller jusqu’à 7 kilos.

- La "phase de perte de poids continue" réintroduit progressivement les glucides dans l’alimentation (5 grammes par jour), afin de déterminer "la quantité d’équilibre", variable selon les individus, à ne pas dépasser pour ne pas reprendre de poids. Durant cette phase, on introduit certains fruits, légumes et fromages, en vérifiant pour chacun s’il n’entraine pas une prise de poids.

- La "phase de pré-stabilisation" est celle de l’atteinte de l’objectif souhaité en terme de poids, et le maintient de ce poids un mois durant, en augmentant progressivement la consommation de glucides (10 grammes par jour). Durant cette phase, on réintroduit tous les fruits et légumes, ainsi que les pommes de terre et céréales non-raffinées.

- La "phase de stabilisation définitive" permet de maintenir le poids obtenu tout en adoptant une alimentation équilibrée sans aliments proscrits. Pour cela, on veille à consommer la quantité de glucides qui permet une stabilité du poids.


[1] Thierry Souccar Editions, septembre 2011

[2] Professeur de médecine à la faculté de médecine de l’Université de Californie Davis

[3] Professeur et chercheur en nutrition et sport au département de kinésiologie de l’Université du Connecticut

[4] Professeur de médecine à l’Université Duke


Mincir n'est pas une mince affaire et les affaires de poids prennent trop de poids dans nos vie. Régimes, containtes, pressions ... pensez vous effectuer le meilleur choix ? N'avez vous pas besoin d'aide ?
© Regime.net 2008 / 2017    Qui sommes nous ? | Plan du site |