regime
>
> Régime hyperprotéiné : les contre-indications

Régime hyperprotéiné : les contre-indications



Régime hyperprotéiné : les contre-indications

Les contre-indications Absolues

- Insuffisance rénale ou hépatique
- Infection grave
- Néoplasie, Hémopathie
- Porphyrie
- Syndrome de Cushing, corticoïdes
- Infarctus ou AVC récents
- Trouble du Rythme
- Insuffisance cardiaque
- Diabète Insulino-dépendant (I) : le diabète II est amélioré mais attention à vous faire suivre par votre médecin pour éviter les hypoglycémies et ajuster votre traitement.
- Grossesse
- Allaitement
- Psychiatrie lourde

Les contre-Indications Relatives

- Hyperuricémie, goutte, lithiase urique
- Hypokaliémie
- Hypothyroïdie non stabilisée
- Diurétique Kali éliminateur
- Sujet âgé
- Enfant et adolescent (opter pour un régime hyperprotéiné mixte, si besoin)

Faim les 3 premiers jours

- Fatigue si écart glucidique
- Si absence de compléments en quantité suffisante : hypotension, faiblesse et/ou douleurs musculaires, crampes nocturnes, chute de cheveux, nausées ou céphalée (lors du début de la cétose)
- Constipation ou diarrhée
- Colite (légumes frais)
- mauvaise haleine (cétose)
- Intolérance allergique
- Lithiase biliaire



Mincir n'est pas une mince affaire et les affaires de poids prennent trop de poids dans nos vie. Régimes, containtes, pressions ... pensez vous effectuer le meilleur choix ? N'avez vous pas besoin d'aide ?
© Regime.net 2008 / 2017    Qui sommes nous ? | Plan du site |